Archives mensuelles : janvier 2019

Travers de porc 5 parfums

Travers de porc à la chapelure de riz 5 parfums

Il y a toujours une histoire derrière un plat cuisiné. Je pars de rien et je me retrouve avec un petit chapitre de ma vie, comme une tâche accomplie dans la liste interminable des « choses à faire ». Un peu comme si je m’inventais de nouvelles missions dès que je touche un objet ou que je pense à quelqu’un. Je ne m’ennuie pas, au contraire, je n’ai même pas assez de temps pour faire tout ce que j’ajoute à ma liste !

La petite histoire de cette recette est assez vieille. Ma mère faisait (nous faisait faire) mariner des travers de porc. Il fallait ensuite les rouler dans une texture entre la chapelure et la brisure de riz, les ranger dans un plat en terre recouvert de pomme de terre, puis mettre à cuire au bain-marie très très longtemps. Ce plat était excellent : aussi long à préparer que bon ! Parfumé, original, la viande était confite au sel, tandis que le riz était moelleux, cuit à la vapeur et au gras de viande.

Pour la réussir, il fallait bien sûr un ingrédient introuvable en France : une brisure de riz aussi fine que de la chapelure et parfumée au mélange 5 parfums. Heureusement que j’en avais fait le stock à Shanghai.

Ensuite, des travers de porcs découpés, de la sauce soja, du sucre et une casserole en terre cuite. L’affaire se complique. J’ai rapidement fait le tour de mes casseroles et j’ai conclu qu’il me fallait un plan B. Et puis bingo : riz = cuiseur à riz, tout simplement.

Travers de porc 5 parfums

Préparation :

Débiter les travers de porc, les faire mariner minimum 24h en les retournant dans un mélange de 1 volume de sucre pour 2 volumes de sauce soja light. Au bout de ce temps, la viande aura commencé à « cuire » : elle devient presque translucide.

Rouler les morceaux de viande dans la chapelure, puis ranger dans le bol du cuiseur à riz. Ajouter un demi verre d’eau et commencer la cuisson.

Au bout d’une heure, c’est cuit : les morceaux de riz ont gonflé et enrobent les morceaux de viande confite.

J’ai passé quelques morceaux au four pour les réchauffer (15 min à 200°), ça les a rendus un peu croustillants sur les pointes.

naissance-cigale9

Focaccia ou Fougasse au bacon fumé

>>> Prendre le temps de faire une pâte à pizza, c’est lutter contre la procrastination.

Tout à commencer avec Bobby (mon levain). J’ai décrété qu’il ne serait pas décisionnaire des jours avec ou sans pain. J’ai donc acheté de la levure de boulanger lyophilisée. Mais comme j’adore le pain au levain, je ne fais que ça… Donc, j’ai de la levure de boulanger en poud’.

Ensuite, il s’est avéré que, comme par hasard, la veille d’une journée apocalyptique au travail, la batterie de ma moto a décidé de me lâcher. Signe avant-coureur : au démarrage le matin, la batterie s’est éteinte un quart de seconde, réinitialisant tout le tableau de bord. J’ai eu des appréhensions en repartant le soir, puis en repartant de la station essence… dernières étincelles.

J’ai récupéré la voiture, je suis partie, je suis revenue, j’ai récupéré la carte bleue, je suis repartie, j’ai roulé calmement à 50 km/h, et enfin j’ai couru… Après deux supermarchés et un centre commercial, aucune batterie ne correspondait à mon modèle de Titine ! Bienvenue en Province.

Ben voilà, le lendemain, j’étais coincée à la maison, avec mon PC, mes deux téléphones portables, tous mes comptes de messageries ouverts (Skype, Teams, Slack, LinkdedIn) et mes équipes à l’autre bout de la connexion Internet. Après une quarantaine de mails, une dizaine de coups de fils et deux réunions, j’ai fait une pause.

Suite à des coquillettes réchauffées et des épinards surgelés de tristesse, j’ai regardé le beau ciel bleu. J’ai pensé à des cigales, au soleil, puis à une recette à l’huile d’olive. Bienvenue dans le Sud.

C’est ainsi que j’ai pris 5 min, pour moi et ceux que j’aime, pour préparer une pâte à pizza. Puis je l’ai abandonnée, enveloppée au chaud, près du radiateur. Et c’était repartie !

Pour un dîner de 3 personnes, accompagné de salade verte croquante

  • 250 g de farine
  • 165 g d’eau tiède à 32°C
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 sachet de levure de boulanger lyophilisée
  • de la chiffonnade de bacon fumé et une cuillerée d’estragon (ou autre garniture)

Délayer la levure dans l’eau, puis ajouter l’huile. Ajouter la farine et former une boule. Couvrir et laisser lever.

Lorsque la pâte a doublé de volume, dégazer la boule de pâte, aplatir, ajouter la garniture puis rouler.

Former un escargot, aplatir à nouveau et laisser reposer sur le plat de cuisson, maximum 2 heures.

Au bout de ce temps, préchauffer le four à 210°C. Badigeonner la fougasse d’huile d’olive et enfourner pour 10 à 15 min.

C’est moelleux et réconfortant à la fois :-)

naissance-cigale9

>>> To take the time to make a pizza dough is to fight against procrastination

All starting with Bobby (my leaven). I decreed that he would not be the one who decides for days with or without bread. So I bought freeze-dried baker’s yeast. But as I love sourdough bread, I only do that … So I have baker’s yeast.
Then it turned out that, coincidentally, the day before an apocalyptic day at work, the battery of my motorcycle decided to let me go. Warning sign: At startup in the morning, the battery went out a quarter of a second, resetting the entire dashboard. I was apprehensive when I left in the evening and then at the gas station … last sparks.

I took the car, I left, I came back, I took the debit card, I left, I drove calmly at 50 km/h, and finally I ran … After two supermarkets and a mall, no battery matched my Titine ! Welcome to Province.
Well, the next day, I was stuck at home, with my PC, my two cell phones, all my chat accounts open (Skype, Teams, Slack, LinkdedIn) and my teams at the other end of the Internet connection. . After forty emails, a dozen phone calls and two meetings, I took a break.

After a ball of pasta and frozen-to-saddness spinach, I looked at the beautiful blue sky. I thought of cicadas, the sun, and then a recipe with olive oil. Welcome to the Southen province.

That’s how and why I took 5 min, for me and those I love, to prepare a pizza dough. Then I left it, warmly wrapped, near the radiator. And it was gone again!
For a 3-person dinner, accompanied by crunchy green salad

  • 250g of flour
  • 165 g of warm water at 32 ° C
  • 2 tablespoons of olive oil
  • 1 sachet of freeze-dried baker’s yeast
  • smoked bacon and a spoonful of tarragon (or other garnish)

Mix the yeast in the water and add the oil. Add the flour and form a dough. Cover and let rise.

When the dough has doubled in volume, degas the dough ball, flatten, add the filling and roll.

Form a snail shell, flatten again and let stand on the baking dish, maximum 2 hours.

Then, preheat the oven to 210 ° C. Brush the fougasse with olive oil and bake for 10 to 15 minutes.

It’s mellow and comforting at the same time :-)