Archives par étiquette : dessert

Framboises-groseilles

La charlotte tiramisu aux framboises

Doudou voulait une charlotte aux fraises avec « de la crème comme il y a dans les choux ».
“De la crème pâtissière ? Tu veux dire de la chiboust, toute jaune et aérienne ?”
« Non, de la crème blanche. »
“Ah, alors de la crème chantilly comme dans la forêt noire ? En tout cas ce n’est pas de la mousse de fruits ? “
« Si, il y a des fruits ! »
“Bon, je vais t’arranger cela. Voici la liste de course, et n’oublie pas les fraises.”

« Y’avait pas de fraises, alors j’ai pris des framboises, et comme il n’y en avait pas assez, j’ai aussi pris des groseilles. »

Voici la recette de feue charlotte aux fraises, la charlotte crème de tiramisu aux framboises et groseilles.

Pour un très grand plat à gratin d’environ 16 parts rectangulaires :

- une trentaine de biscuits cuiller
- 20 cl de liquide aromatisé : sirop de framboise + eau (oui, j’ai du sirop de framboise :-)
- 600 g de fruits : framboises, groseilles, fraises ou kiwi
- 250 g de mascarpone
- 150 g de lait concentré sucré
- 3 oeufs
- 100 g de sucre
- 10 g de gélatine, soit 5 feuilles
- de la déco : pâte d’amande par exemple (j’ai fait une décoration en pâte d’amande qui aurait pu être de la pâte à sucre. La pâte d’amande est forte en goût. La décoration doit donc être très fine.)

Préparer la crème :

Ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide. Puis la diluer dans 3 cuillères à soupe d’eau chaude.
Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à former une mousse blanchâtre.
Ajouter le mascarpone, puis le lait concentré sucré, et la gélatine.
Ajouter les blancs battus en neige et mettre au frais le temps de faire la vaisselle.

Montage du dessert :

Poser une couche de biscuits trempés dans le liquide à la framboise, face bombée vers le haut.
Couler la moitié de la crème. Parsemer de fruits. Puis couler le reste de crème.
Poser une couche de biscuits trempés, face bombée vers le bas. Bien appuyer.
Filmer, poser un poids et mettre au frais au moins 4 heures.
Décorer comme vous voulez. Attention, la pâte à sucre et la pâte d’amande craignent l’humidité.

Framboises-groseilles

Doudou wanted a Strawberry Charlotte with « cream as there is in the puffy pastry.
« Custard? You mean the chiboust custard, yellow and foamy?  »
« No, the white cream. »
« Ah, also whipped cream as in the Black Forest ? It is not a fruit mousse?  »
« Yes, there are fruits ! »
« Well, I’ll fix you that. Here’s the shopping list, and do not forget the strawberries.  »

« There is no strawberry, so I took raspberries, and as there were not enough, I also took currants. »

Here is the recipe of the late Strawberry Charlotte : the Charlotte-Tiramisu cream with raspberries and currants.

For a large baking dish about 16 rectangular parts:

- Thirty sponge fingers
- 20 cl flavored liquid: raspberry syrup + water (yes, I have raspberry syrup :-)
- 600 g of fruit: raspberries, currants, strawberries or kiwis
- 250 g of mascarpone
- 150 g of sweetened condensed milk
- 3 eggs
- 100 g of sugar
- 10 g of gelatin (5 sheets)
- The decor: marzipan, for example (I made a decorative marzipan that could have been sugar dought. Marzipan is very tasty, decoration must be very thin.)

Prepare the cream :

Soften the gelatine in a bowl of cold water. Then dilute in 3 tablespoons of hot water.
Beat the egg yolks with the sugar until it forms a whitish foam.
Add the mascarpone and sweetened condensed milk, and then gelatin.
Add the stiffly beaten egg, then chill during the dishes.

Assembling the dessert :

Soak sponge fingers in the raspberry flavored liquid, then lay in the plate facing upwardly.
Pour half of the cream. Sprinkle fruits. Then pour the remaining cream.
Lay the other soaked biscuits, rounded side down.
Filming, place a weight and chill at least 4 hours.
Decorate as you wish. Please note that the sugar paste and marzipan dislike moisture.

panna cotta framboise

Panna cotta saveur citron et confiture de framboise



En règle générale, la panna cotta doit être assez ferme pour être démoulée et assez crémeuse pour fondre en bouche. Donc, Laura Zavan dans My Little Italy préconise 20 g de gélatine pour 1 L de crème liquide (entière) !

Ainsi, en verrine, je mettrais un chouilla moins de gélatine. Et comme c’est richement servi avec de la confiture de framboise, je mettrais aussi deux tiers de lait.

Pour 3 petites verrines apéritives :
- 10 cl de crème fluide
- 20 cl de lait
- 1 citron jaune
- 2 feuilles de gélatine (un peu moins de 4 g)
- 3 petites cuillères à café de confiture de framboise

Faire un ruban de zeste de citron. Tremper la gélatine dans l’eau froide.

Porter le lait, la crème et le citron à frémissement, puis laisser infuser 5 min. Retirer le zeste.

Intégrer la gélatine essorée et la faire dissoudre. Puis verser dans des petites verrines.

Lorsque la crème a pris, ajouter la confiture.

Lemon flavoured panna cotta and raspberry jam

In general, the panna cotta should be firm enough to be removed from the mold and creamy enough to melt in the mouth. So Laura Zavan in My Little Italy recommends 20 g of gelatin 1 L liquid cream (whole cream)!

Thus, in a little glass, I would put a chouilla less gelatin. And as it is richly served with raspberry jam, I also would put two-thirds of milk.

For three small aperitif glasses:
- 10 cl of fluid cream
- 20 cl of milk
- 1 yellow lemon
- 2 sheets of gelatin (a little less than 4 g)
- 3 small teaspoons of raspberry jam

Make a tape of lemon zest. Soak the gelatine in cold water.

Bring the milk, cream and lemon juice to a simmer and let steep for 5 minutes. Remove zest.

Embed the softened gelatine and dissolve it. Then pour into small glasses.

When the cream has set, add the jam.

cake olive citron vin blanc

Cake au citron, huile d’olive et vin blanc

Faire des dégustation à la maison, c’est vraiment top ! Mais que faire des litres de vin restant ? D’autant plus que manger des plats en sauce n’est pas mon fort. La réponse : le cake au vin blanc.

Cette recette existe en version salée avec du jambon et du fromage râpé. Mais pour les vins blancs doux comme le Riesling ou le Liebfraumilch, je préfère nettement le cake sucré à l’huile d’olive et au citron jaune. Et puis, c’est une bonne alternative aussi quand on n’a pas de beurre.

Ce cake a une bonne tenue qui ne s’émiette pas après cuisson, donc topissime pour emmener chez des amis ou pour présenter à l’apéro (on y revient !).

Ce cake a une bonne tenue qui ne s’émiette pas après cuisson, donc topissime pour emmener chez des amis ou pour présenter à l’apéro (on y revient !).



Pour 2 cakes :
- 200 g de sucre
- 4 oeufs
- 25 cl de vin blanc
- 9 g de baking powder
(équivalent de la levure chimique)
- 25 cl d’huile d’olive
- 300 g de farine
- le zeste d’1 citron jaune

Battre 4 jaunes d’oeuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter le vin et l’huile. Puis le baking powder, la farine et le zeste de citron.

A la fin, incorporer doucement les blancs d’oeuf salés et battus en neige ferme.

Cuire 40 min à 160°C (thermostat 5).

Wine tasting at home is really great! But what to do with the liters of wine left? Especially when eating sauces is not my forte. The answer: the wine cake.

This recipe is available for a salted cake with ham and cheese. But for sweet white wines such as Riesling or Liebfraumilch, I prefer the sweet cake with olive oil and yellow lemon. And it is also a good alternative when you have no butter.

This cake hold well, that does not crumble after cooking, also the top to take to friends or to present for apéritif.

For two cakes:
- 200 g of sugar
- 4 eggs
- 25 cl of white wine
- 9 g of baking powder
- 25 cl of olive oil
- 300 g of flour
- Zest of
1 yellow lemon

Beat 4 egg yolks with the sugar until the mixture whitens. Add the wine and oil. Then the baking powder, flour and lemon zest.

In the end, slowly add the salted and stiffly beaten egg whites.

Bake 40 minutes at 160 ° C (th. 5).